Conseils

DAL’ALU accélère sa transition vers le “tout Alu Décarboné”

Créateur de la gouttière aluminium en continu et leader de son marché, DAL’ALU est engagé depuis plusieurs années déjà dans une démarche RSE forte, volontaire et impactante. Au cœur de cette démarche ? L’alu décarboné. 

L’ambition de la marque leader ? Réduire durablement l’empreinte carbone. Concrètement ? Proposer, à horizon 2030, 100% de ses solutions pour l’habitat en aluminium décarboné.

DAL’ALU en marche vers le 100% Alu Décarboné

Chez DAL’ALU, la transition vers une empreinte carbone réduite a déjà été amorcée

Depuis 2023, DAL’ALU propose déjà sa solution éco-conçue d’Avancée de toit en alu décarboné.

Déjà disponible en 4 teintes, l’avancée de toit en alu décarboné  made in DAL’ALU présente une empreinte carbone de 8,02 kg eq. CO2 / mètre linéaire.

Et demain, 100% des gammes DAL’ALU présenteront une aussi faible empreinte carbone.

Mais revenons sur l’Aluminium décarboné. Qu’est-ce que c’est ? Comment est-il obtenu ? Quelles sont ses propriétés et ses avantages par rapport à l’aluminium traditionnel ?

Pour tout comprendre sur le sujet, nous nous sommes entretenus avec Christophe Molliex, qui porte la démarche avec les équipes RSE de DAL’ALU.

Pourquoi remplacer l’aluminium traditionnel par l’aluminium décarboné ?

“La décarbonation de l’industrie est un enjeu majeur pour atteindre la neutralité carbone et répondre à l’urgence climatique. 

Aussi, conformément à la démarche RSE de DAL’ALU (Responsabilité Sociétale des Entreprises), nous avons choisi d’opérer une véritable mutation dans le choix de notre matériau phare, l’aluminium.

Notre objectif est de remplacer l’aluminium traditionnel par l’aluminium décarboné dans toutes nos gammes d’ici à 2030.” rappelle Christophe Molliex. 

alu décarboné Christophe Molliex RSE

L’aluminium décarboné, qu’est-ce que c’est ?

Un aluminium recyclé pour un impact carbone réduit

La principale différence entre l’aluminium traditionnel et l’aluminium décarboné réside dans leur impact carbone.

En effet, l’aluminium décarboné est un aluminium en grande partie recyclé ; il peut avoir déjà eu plusieurs vies. Ainsi, en d’autres termes, il a déjà amorti son impact environnemental.

Concrètement, le cycle de l’aluminium décarboné est le suivant :

  • Une fois collecté, l’aluminium qui a déjà été utilisé une première fois est broyé, fondu et affiné pour un nouvel usage.
  • De plus, ce processus de recyclage est réalisé au moyen d’une énergie renouvelable, de type hydroélectrique notamment.

Pour résumer, c’est la combinaison d’un fort taux de matières recyclées avec l’utilisation d’énergies renouvelables qui permet de réduire considérablement l’empreinte carbone de l’aluminium décarboné.

Finalement, la production d’aluminium décarboné émet : 

  • Environ 3 fois moins de CO2 que la production d’aluminium traditionnel en Europe.
  • Plus de 10 fois moins de CO2 que la production d’aluminium traditionnel dans d’autres parties du monde moins regardantes sur leur impact écologique, comme en Chine par exemple.

Un recyclage à l’infini

Christophe Molliex poursuit avec les propriétés physiques de l’aluminium : “Et comme le recyclage n’altère en rien les propriétés intrinsèques de l’aluminium, il peut théoriquement être recyclé indéfiniment !»

Aluminium-decarbone-2
alu-décarboné-RAL
Gamme-Alu-décarboné

L’aluminium décarboné : moins de carbone émis, pour des propriétés identiques

Dès lors, la question se pose des propriétés de ce nouvel aluminium, recyclé à hauteur de 75% minimum. L’enjeu de cette question est particulièrement important pour le secteur de la construction et de la rénovation, dans lequel les solutions aluminium sont de plus en plus mises en œuvre.

Les qualités de l’aluminium décarboné valent-elles celles de l’aluminium classique ? Autrement dit : l’aluminium décarboné est-il aussi résistant que l’aluminium classique ?

Christophe Molliex est formel : “Chimiquement, cet aluminium décarboné est identique à l’aluminium traditionnel :

  • Premièrement dans sa robustesse,
  • Deuxièmement dans ses usages,
  • Enfin dans sa longévité.

Et par conséquent il peut – et il doit – de plus en plus être utilisé en lieu et place de l’aluminium traditionnel.”

La question du prix de l’aluminium décarboné

Drastiquement moins polluant pour la planète, l’aluminium décarboné a pour autant les mêmes qualités que l’aluminium traditionnel. 

On peut alors par ailleurs se poser la question du prix : l’aluminium décarboné vaut-il plus cher que l’aluminium traditionnel ? Par conséquent, les solutions pour l’habitat en aluminium décarboné reviennent-elles plus cher au consommateur final ?

Christophe Molliex répond aussi à cette question du prix. “Aujourd’hui, les gammes DAL’ALU en aluminium décarboné coûtent la même chose au consommateur que les gammes en aluminium standard

C’est une chance inouïe pour le consommateur. On a encore la possibilité d’acheter un produit décarboné, qui présente des impacts climatiques nettement plus faibles, à un prix équivalent au produit traditionnel. C’est extraordinaire !”.

Puis de poursuivre : “Surtout, si on veut que les choses changent, il faut agir. Et choisir de vivre dans un logement construit ou rénové avec des solutions moins impactantes sur l’environnement, ça peut apporter beaucoup de fierté”.

L’aluminium décarboné : la stratégie durable de DAL’ALU

Déjà en marche, cette stratégie ambitieuse de DAL’ALU portera le développement et la croissance de la marque sur le long terme. 

Christophe Molliex insiste : “On sait très bien que les industries qui investissent et qui optent dès aujourd’hui pour des procédés en faveur de l’efficacité énergétique et de la décarbonation sont celles qui :

  • Préservent le mieux leur compétitivité,
  • Évitent l’obsolescence environnementale de leurs outils de production,
  • Et gagnent la confiance de nouveaux clients avec des preuves concrètes de leurs actions en faveur de la réduction des émissions de CO2.

Pour résumer : l’aluminium décarboné DAL’ALU en bref

8,02 kg équivalent CO2 / mètre linéaire

8,02 kg équivalent CO2, c’est l’empreinte carbone de l’avancée de toit en alu décarboné que propose aujourd’hui le réseau DAL’ALU sur le marché :

  • Composé de 75% minimum d’aluminium recyclé ;
  • Lui-même entièrement recyclable ; 
  • Produit à partir d’énergie verte ;
  • Approvisionné depuis des sites européens pour une empreinte carbone transport réduite.

Pour tout savoir sur les avancées de toit DAL’ALU en alu décarboné, consultez la Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) du produit.

100% des gammes DAL’ALU en aluminium décarboné

  • C’est l’objectif de la marque et de son réseau de franchise d’ici à 2030.

Vous avez un projet similaire pour votre maison ?